You are here
Home > Economie > SERGE N’GUESSAN ( Responsable pays, Bureau national de la Bad) : ‘ Le total des engagements en cours s’élève à 669 milliards fcfa ‘

SERGE N’GUESSAN ( Responsable pays, Bureau national de la Bad) : ‘ Le total des engagements en cours s’élève à 669 milliards fcfa ‘

L’adhésion du Sénégal à la Norme spéciale de diffusion des données est un fait singulier très important parce qu’il a notamment permis à notre pays d’être le quatrième en Afrique subsaharienne à atteindre cet objectif… Voilà qui a été d’ailleurs la première remarque faite par Serge Nguessan, Responsable pays du Bureau national de la Bad,  lors de l’ouverture de la revue annuelle de coopération entre le Sénégal et l’institution financière. Une treizième revue qui a aidé, mentionne-t-il, à  »  faire un état des lieux de l’avancement des projets du portefeuille par rapport au calendrier d’exécution retenu, d’identifier les contraintes et de formuler des recommandations en vue d’une plus grande efficacité dans la mise  en œuvre des opérations financées par la Banque au Sénégal  ».

Dans son discours, il relèvera les quatre décennies de coopération entre le Sénégal et la Banque Africaine de développement qui ont réussi à tisser de solides liens de partenariat.  » En effet de 1972, année d’approbation de la première opération au profit du Sénégal, à ce jour,  la Banque a approuvé un total de 101 opérations en faveur du Sénégal pour un montant cumulé de plus de 1,6 milliard d’Unités de comptes (UC), soit plus de 1300 milliards de FCFA  ».

Il poursuit :  » le total des engagements en cours qui s’élève à 845 millions d’UC soit 669 milliards FCFA avec 29 opérations est composé de projets du secteur public national, de projets régionaux et d’opérations du secteur privé. Le portefeuille de projets nationaux actifs comprend 18 opérations pour un volume total net d’engagements de 634 millions d’UC soit 502 milliards FCFA. La répartition sectorielle des projets nationaux met en évidence la prépondérance des Infrastructures (66,3%), suivies de l’eau et assainissement (12,6%), du Secteur rural (11%), de la Gouvernance (6,2%) et  du Social (3,9%)  ».

Il précisera, en passant, que la Banque appuie également les efforts d’intégration régionale du Sénégal. C’est ainsi que le Sénégal bénéficie de 6 opérations multinationales pour un montant total de 77 millions d’UC soit 61 milliards FCFA couvrant le secteur le secteur infrastructures, de l’agriculture et la gouvernance. En ce qui concerne les activités du guichet secteur privé, le groupe de la Banque totalise au titre de ses engagements pour le Sénégal, 134 millions d’UC soit 106 milliards FCFA finançant des projets phares tels que la construction  de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio, l’aéroport international Blaise Diagne, les centrales de Kounoune et de Sendou  ».

Il soulignera aussi le triplement du portefeuille national  entre 2013 et 2017.  » Ainsi,  le total des opérations approuvées au cours de cette période s’élève à 756 millions d’UC  (soit 598,7 milliards FCFA) contre  845 millions d’UC  (soit  670 milliards FCFA) sur la période 1972-2012, soit en quarante ans  ».

Il se plaira de rappeler, par ailleurs, que sur les 400 milliards de FCFA d’engagement de la BAD pour le financement du PSE sur la période 2014-2018, elle a déjà mobilisé à ce jour 474 milliards de FCFA soit 120% de son engagement initial. Les projets prévus en 2018 viendront renforcer cette massive mobilisation  ».

Laisser un commentaire

Top