You are here
Home > Finances > Polémique autour de la dette du Sénégal : Violente attaque de Ousmane Faye contre Me Wade

Polémique autour de la dette du Sénégal : Violente attaque de Ousmane Faye contre Me Wade

La coalition Mankoo wattu Senegaal (Mws) s’est prononcée sur l’actualité politique nationale marquée par la sortie de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, qui était à Touba ce dimanche pour échanger avec les autorités de la Ville sainte et les populations de la capitale du Mouridisme.
Le Président de la coalition Mankoo Wattu Senegaal s’est désolé, dans un premier temps, de la sortie de Me Abdoulaye Wade sur la dette du Sénégal. « Une telle position de sa part montre qu’il a complètement perdu le nord », relève le communiqué.
Le Président de la Coalition, qui dit « ressentir de la pitié pour l’ancien président, l’invite à se ressaisir ». « Car, il est honteux pour un ancien chef de l’Etat qui est censé apporter de la sérénité et de l’apaisement, dans le pays, s’adonner à un jeu de déclaration sans fondement. Car, ses sautes d’humeur inquiètent de plus en plus et montrent la lâcheté de son entourage qui se cache aveuglément derrière ce vieux de plus de 95 ans  entrain de déliré en publique pour leur propre intérêt », poursuit notre source.
Et Mr Ousmane Faye, indique que ces sorties tendancieuses le « confortent dans l’idée que Me Wade a la malédiction divine ». Et pour cause, mentionne-t-on : « Parce qu’il est incompréhensible que Me Wade qui a eu la chance de courir derrière le cheval de Serigne Touba et  qui n’est pas venu au grand Magal depuis plus de deux ans, vienne pour la présente édition semer la discorde à travers un discours teinté de contrevérités ».
« Abdoulaye Wade ne doit pas outrepasser les recommandations du Khalife général des Mourides, Cheikh Maty Lèye, qui  a interdit la politique dans la ville sainte », clament Ousmane et Cie. Avant de renchérir : « La coalition Mankoo pense que ses collaborateurs ne doivent pas laisser Me Wade s’afficher devant les caméras pour raconter des contrevérités et faire n’importe quoi. Elle rappelle qu’après la sortie contre Pape Diop en pleine réunion, il a refait la même chose en annonçant le lâchage d’Omar Sarr au profit de Me Madické Niang qu’il a promu comme numéro deux du Parti démocratique sénégalais (Pds). Tous ses comportements montrent et prouvent aujourd’hui que Me Wade n’a jamais compris que c’est Dieu qui donne le pouvoir. Ce qui est triste pour lui qui proclame urbi et orbi qu’il est musulman de surcroît Mouride ».

Laisser un commentaire

Top